Les écrivains et la liberté... Oscar Wilde à Paul Auster

Peut-on se prétendre libre quand on est emprisonné chez un éditeur ?


Oscar Wilde :
Nous portons des chaînes, bien que l'oeil ne les voie pas, et nous sommes esclaves bien qu'on nous appelle des hommes libres

Paul Auster :
Du moment qu’un homme avait le courage de rejeter ce que la société lui imposait, il pouvait vivre comme il l’entendait. Dans quel but ? Pour être libre. Mais libre dans quel but ? Dans le but de lire des livres, d’en écrire, de penser.

Albert Jacquard :
Parler de liberté, c’est parler d’ingérence. Quand je m’ingère dans les choix d’un autre, que ce soit une nation ou un individu, je commence à limiter sa liberté. A long terme, cela débouche sur un monde merveilleusement organisé, où tout fonctionne bien, parce qu’il n’y a plus de liberté pour personne.






Commentez librement