La liberté, c'est donc ça (propos 2018, 20 ans après LE ROMAN)
Libre mais au pays des censures :
- Youtube et la liberté ?


- Livres au pays des censures

- Abonnement GRATUIT chaîne Youtube

La liberté, c'est donc ça !? 20 ans après son 1er roman, sa variation sur le thème de la Liberté

Je m'étais déjà bien éloigné de nombreuses choses... Je suis très loin...


La liberté, c'est donc ça !?

20 ans après "Liberté, j'ignorais tant de Toi", mon premier roman, j'y suis ?
J'avais 30 ans en 1998, j'en ai donc, oui, 50 en 2018.

Je viens de relire des citations alors collectées dans ma recherche de Liberté. J'en ai gardé quelques-unes...

Tout en me demandant ce que je dois faire de ce roman, qui pourrait encore intéresser...

« La liberté existe toujours. Il suffit d'en payer le prix » Henry de Montherlant

« La possibilité de disposer de sa personne et de son temps :
La seule vraie liberté »
Lionel Allard dans "Au fin bout de l'espoir", un roman, de 1972.

« On rencontre beaucoup d'hommes parlant de liberté, mais on en voit très peu dont la vie n'ait pas été principalement consacrée à se forger des chaînes »
Gustave Le Bon, décédé en 1931.

« Ils veulent être libres et ne savent pas être justes »
Monsieur SIEYES (Discours à la Constituante, 10 août 1789)

« La liberté individuelle n'est nullement un produit culturel »
Sigmund Freud

Aujourd'hui, cette sensation de liberté, me vient d'un détachement, des choses, des possessions.
On n'emporte rien, et ce que l'on peut nous prendre de toute manière on le laissera.

C'est une évidence et pourtant on s'attache, on amasse, des choses, on est "prisonnier de l'inutile".
Malgré nos belles idées et nos références sur la liberté, on met du temps à comprendre le sens des mots. Ephémère.

Une extinction des... désirs, pour reprendre une approche bouddhiste.

Aujourd'hui, que pourrait-on me retirer de plus ?

Je sais, à cette pensée, un rêve est venu me montrer d'autres souffrances capables de me torturer...

Je sais, je suis là, je suis assis, le monde continue comme si rien ne s'était passé. Rien qu'une tombe en plus. De l'activité pour les professionnels de la mort.

Je m'étais déjà bien éloigné de "nombreuses choses"... Je suis très loin...

Y'a aussi Aristote : « Exercer librement son talent, voilà le vrai bonheur. » Liberté. Bonheur. Liberté. Bonheur.

Et pour Spinoza :
« Les hommes se trompent en pensant être libres, cette opinion provient qu'ils sont conscients de leurs actions, et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés. »

Je me trompe sûrement encore, au moins un peu.
Mais j'ai appris quelques petites choses sur la liberté, et la difficulté à rencontrer la personne avec qui elle peut se conjuguer... Et l'éphémère de nos vies, donc l'absurdité de les sacrifier pour des possessions, des honneurs. La liberté, qu'en restera-t-il ?





Commentez librement